Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'AFPA de Quimper

Le Centre AFPA de Quimper est un campus de 7 hectares au service des politiques d’emploi et de la formation professionnelle dans le pays de Cornouaille et au-delà.

 

Soucieux de contribuer à une mission d’intérêt général au sein de l’AFPA Bretagne, le Centre AFPA Quimper développe une large gamme de services au profit des actifs - demandeurs d’emploi et salariés -  et des entreprises avec comme objectifs de :

 

 

 

-Satisfaire les besoins de qualification et d’emploi dans nos domaines d’intervention, en répondant aux demandes de commanditaires diversifiés que sont l’Etat, le Conseil régional, les entreprises, les branches professionnelles et syndicats professionnels, les ASSEDIC, les OPCA et le FONGECIF…                                -Proposer un véritable engagement de services à nos clients

 

Archives

23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 15:40

                                                                      LES CONDUITES A RISQUES

Mercredi 17 septembre, 70 stagiaires en formation à l'AFPA de Quimper ont pu assister à une action de prévention et de sensibilisation concernant les conduites à risques.



C'est Pascal BLAIZE, fonctionnaire de police au commissairiat de QUIMPER qui a animé les débats.
 Monsieur BLAIZE a tenté d'éclairer les différentes personnes présentes sur les  risques de santé mais aussi les risques pénales qu'encourait un adolescent ou un adulte  en consommant des drogues et /ou de l'alcool.


Si la consommation de drogues et d’alcool occupe une grande place dans votre vie, vous pouvez obtenir de l’aide.

Il peut vous sembler angoissant de reconnaître que vous avez  un problème et de rechercher de l’aide, mais c’est une étape importante pour reprendre votre vie en main. Vous pouvez obtenir des renseignements et de l’aide sur l’abus d’alcool et d’autres drogues en contactant :

  • les lignes d’assistance sur les drogues et les services de référence pour toxicomanes;
  • les centres et les programmes de désintoxication;
  • les programmes d’autothérapie en 12 étapes et les groupes de soutien (p. ex. Narcotiques Anonymes, Alcooliques Anonymes);
  • ton médecin de famille et autres professionnels de la santé;
  • les centres d’aide et d’écoute;
  • les intervenants scolaires;

Jeunesse, J’écoute (1 800 668-6868)

 Quelles sont les drogues néfastes ? Lesquelles sont inoffensives ?

Les drogues ne sont pas toutes aussi nocives les unes que les autres.

Certaines drogues sont fabriquées et vendues légalement dans un but médical. Ces drogues sont généralement sécuritaires si tu suis les recommandations et les conseils d’un médecin et si tu respectes le mode d’emploi. Toutefois, si tu les emploies autrement que recommandé (si tu dépasses la dose recommandée ou si tu consommes d’autres drogues en même temps, par exemple), la drogue risque d’être nocive.

Certaines drogues sont légales pour les adultes, mais illégales pour les enfants et les adolescents. La caféine, les produits pour inhalation, le tabac et l’alcool sont des exemples de drogues légales pour les adultes. Les lois qui dictent l’âge minimum pour consommer du tabac et de l’alcool varient d’une province à l’autre. En ce qui concerne le tabac, l’âge minimum varie de 16 à 19 ans. En ce qui concerne l’alcool, il varie de 18 à 19 ans. Ces drogues peuvent provoquer des effets physiques néfastes, mais leur degré de nocivité varie selon la fréquence de consommation et la façon de les consommer.

Certaines drogues sont fabriquées et vendues illégalement. Les drogues illégales les plus courantes sont la marijuana, les stimulants (cocaïne, crack, amphétamines), le LSD, le PCP, les opioïdes, l’héroïne et les « drogues de club » (p. ex. ecstasy, rohypnol).



Si vous vous posez des questions sur l’alcool ou les drogues, parlez à un adulte en qui vous avez confiance ou téléphone à Jeunesse, J’écoute au 1-800-668-6868 pour discuter avec un de nos intervenants professionnels.





Un grand merci à Glenn (formation TMCC)
pour les photographies durant les échanges.

Partager cet article
Repost0

commentaires